HKC en notre compagnie

  • HKC_A&A 2_Théâtre de Chelles
    Antoine Colnot & Anne Rehbinder
  • Noureev © Giorgio Tagliafico
Partager

Anne Rehbinder et Antoine Colnot se confient sur leur travail d’artistes et leur collaboration avec le Théâtre de Chelles.

 

HKC : un théâtre sensible et sensitif

Compagnie créée en 2015, HKC s’applique à créer un théâtre sensible qui célèbre la vie tout en traversant les profondeurs, les blessures et les fragilités humaines. Anne Rehbinder, auteur et photographe, a notamment réalisé plusieurs livres sur la mémoire de quartiers en mutation urbaine. On lui doit l’écriture du projet Noureev que l’on accueillera le 6 novembre prochain.

Antoine Colnot  est comédien et metteur en scène, il se forme auprès d’Olivier Py, Claire Lane, Gildas Milin, Michel Vuillermoz, Sylvain Maurice. Il produit régulièrement ses créations au Festival d’Avignon.

Les multiples casquettes de ce duo et leurs liens avec des auteurs, compositeurs, musiciens, chanteurs ou encore vidéastes expliquent leur volonté d’offrir à leurs créations des formes tranverses où les matériaux et les types d’expression varient et s’associent de manières complémentaires et originales pour solliciter chez le spectateur sensations et émotions.

Un aller-retour avec les publics pour un théâtre d’aujourd’hui

Même si les inspirations et les références y sont nombreuses et indispensables, les créations de la Cie HKC se veulent profondément ancrées dans le présent. Par exemple, lorsqu’ils travaillent sur Noureev, Anne et Antoine espèrent traiter les notions d’émancipation, de désobéissance, d’exil, d’identité intrinsèquement liées à la vie tumultueuse de ce danseur d’exception mais en les actualisant !

HKC passe par les actions culturelles – comme des interventions en milieu scolaire – pour faire en sorte d’actualiser les thématiques traitées, pour les relier à une réalité d’aujourd’hui. Cette action artistique auprès de publics parfois éloignés du théâtre « nourrit, bouleverse, déplace et réveille » nous confie Anne Rehbinder. Elle devient aussi un déclencheur très concret dans la vie de certaines personnes qui se mettent à écrire, à prendre la parole, à jouer… Ces rencontres font indubitablement partie du processus artistique.

Être accompagné et s’ancrer sur un territoire

La création et les rencontres sont également possibles grâce à un accompagnement de la compagnie et à un ancrage sur un territoire. On le répète souvent, le Théâtre de Chelles a à cœur de soutenir la création contemporaine et l’action culturelle, il était donc tout naturel d’inviter Anne Rehbinder et Antoine Colnot à devenir associés au théâtre.

Proposer de s’associer au théâtre c’est offrir un espace-ressource où il est possible d’avoir des réflexions communes, des conseils, des outils administratifs, de communication ou d’action culturelle. Pour Antoine Colnot « ça a vraiment du sens d’être en résidence là, ou près de là, où on vit », ça créé du lien, des rencontres et c’est l’occasion aussi d’être « entouré dans un métier où parfois on peut se sentir seul ».

En tant qu’artistes associés, le duo est inclus dans le dispositif Voisins de scène avec les Passerelles, scène de Paris-Vallée de la Marne, visant à s’accorder une carte blanche respective pour présenter des compagnies associées aux deux théâtres :

Noureev 
6 novembre au Théâtre de Chelles
24 novembre aux Passerelles

Escape Game – Pourquoi je n’ai pas porté plainte (Cie Des(s)amorce(s))
18 & 19 janvier aux Passerelles
22 janvier au Théâtre de Chelles

Quelles têtes ? La mort, l’amour, la mer (Le 7 au soir)
25 janvier aux Passerelles
29 janvier au Théâtre de Chelles

L’École des maris (Cie Zone Franche)
12 mars au Théâtre de Chelles
14 mars aux Passerelles