Le cœur a ses maisons | carte blanche à trois compagnies de Nouvelle-Aquitaine

  • Crypsum-OnNeDormiraJamais-Visuel
  • "Horace" de Thomas Visonneau © Philippe Laurençon
  • Langues-Langues©NathalieMorcelet_Theatre_de_Chelles 001
Partager

L’OARA, un partenaire actif

Frédéric Maragnani s’est approché de l’Office Artistique de la Région Nouvelle Aquitaine, structure avec laquelle il a collaboré de nombreuses fois, notamment lorsqu’il travaillait à Bordeaux avant sa prise de fonction à Chelles.

L’OARA est une association culturelle liée par convention à la Région Nouvelle-Aquitaine pour agir dans le domaine du spectacle vivant. Elle a pour objectifs d’accompagner les équipes artistiques néo-aquitaines dans leur développement, de contribuer à la structuration et à l’animation de la filière, de favoriser une offre artistique et culturelle équitable en région.

Pour atteindre ces objectifs, la structure coproduit, attribue des bourses d’écriture organise des résidences de recherche et d’expérimentation, aide à la diffusion des spectacles en et hors région Nouvelle-Aquitaine, organise séminaires, colloques et conférences, anime un projet d’action culturelle…
L’OARA a tout naturellement adhéré à la proposition de Frédéric Maragnani d’aider, ensemble, des compagnies à avoir plus de visibilité en Ile-de-France.

Au début, il a été proposé 8 spectacles mais, pour des raisons de logique de saison, de disponibilité des artistes ou encore de budget, il a fallu réduire ce nombre. Frédéric Maragnani et l’OARA se sont arrêtés sur 3 œuvres, ayant chacune leur spécificité :
– une écriture contemporaine : On ne dormira jamais du Collectif Crypsum
– une écriture classique : Horace mis en scène par la Thomas Visonneau
– une écriture pour le jeune public : Langue ! Langue ! de la Cie Voix libres que nous avions déjà reçu la saison dernière.

Une logique globale : travailler ensemble

Frédéric Maragnani, directeur du Théâtre de Chelles, a depuis son arrivée mis un point d’honneur à développer les liens entre les différentes structures culturelles du territoire seine-et-marnais.

Ne pas se faire concurrence mais, au contraire, développer ensemble un maillage artistique et culturel solide et compétent. Cela se concrétise, par exemple, cette saison par :
– une programmation croisée avec Les Passerelles à travers une carte blanche respective pour présenter les compagnies associées aux deux théâtres
– des coréalisations avec Les Cuizines – scène de musiques actuelles de la Ville de Chelles – comme la lecture musicale de Virginie Despentes, Béatrice Dalle et Zëro en septembre et le concert d’Avishai Cohen en mars
– une coréalisation avec la Ferme du Buisson lors du Festival Tout’Ouïe en décembre.

L’idée c’est d’être plus qu’une simple salle de spectacles et de s’engager de manière globale à la circulation des œuvres, des artistes, des idées et des bonnes pratiques. Tout ceci rejoint le travail mené dans le cadre de Cluster ou du Groupe des 20.

Frédéric Maragnani souhaite développer ce principe avec des territoires plus éloignés tout en soulignant une réalité : les artistes et cies des régions autres que l’Ile-de-France ont du mal à se produire en Ile-de-France justement. Pourtant, toutes offrent un terreau de créations diversifiées et qualitatives.