Les balades contées

  • balades_contees_theatre_de_chelles (3)
  • balades_contees_theatre_de_chelles (1)
  • balades_contees_theatre_de_chelles (8)
  • balades_contees_theatre_de_chelles (6)
  • balades_contees_theatre_de_chelles (5)
  • balades_contees_theatre_de_chelles (4)
  • balades_contees_theatre_de_chelles (2)
Partager

Places limitées : réservez auprès d’Alice Simon (alice.simon@theatredechelles.asso.fr)

Un projet collectif

Le projet que le Théâtre de Chelles mène depuis janvier avec Lola Naymark, Mélanie Péclat (Cie de L’Hôtel du Nord), et Guillaume Barbot (Cie Coup de poker) dans les centres sociaux de la ville de Chelles touche à sa fin et nous vous proposons de venir assister aux restitutions dans les différents quartiers concernés.

Pendant 4 mois à raison d’une séance par mois,  les trois artistes et des personnes inscrites en ateliers sociolinguistiques ont interrogé ensemble le rapport intime que chacun entretient avec sa ville. Avec son quartier. Avec ces rues qui entourent son chez soi. Travailler avec les personnes inscrites aux ateliers sociolinguistiques  permet d‘intégrer une dimension artistique dans leur insertion sociale, en dynamisant l’enseignement, la prise de parole.

Trois temps de création

Dans un premier temps, ils ont échangé à l’oral, très simplement, sur leur quartier, leurs trajets quotidiens, ce qu’ils y voient et n’y voient pas. Ils ont pris le temps pour que chacun s’écoute et que les participants puissent s’interviewer entre eux. Les intervenants les guident dans cette réappropriation de l’espace, leur donnent des clés pour les aider à livrer leurs sensations, leurs humeurs, leur humour liés à un chemin, à ces rues, à ces pierres.

Au fil des séances ils les ont amenés à parler d’amour, le fil rouge de la saison, de leur définition de ce mot. Quels sont pour eux les espaces qui leur font penser à l’amour ? Puis, le trajet a été approfondi, documenté. Les participants ont eu le temps d’y réfléchir pour compléter leurs impressions. Des photos ont été prises dans la ville.

Dans un troisième temps, ils sont sortis du centre social pour aller ensemble marcher dans les rues évoquées. Se confronter aux souvenirs, et au réel mais aussi à la fiction. Peu importe de connaitre le vrai du faux.

La restitution

Nous sommes aujourd’hui au moment de ces restitutions sous forme de promenades sonores au casque.

Elles se feront au départ de chaque centre social, aux dates suivantes :

  • 30 avril à 10h au Centre Charlotte Delbo (5 Allée de la Noue Brossard)
  • 30 avril à 14h30 au Centre Hubertine Auclert (12 Rue Turgot)
  • 3 mai à 10h au Centre Jean Moulin (Rue Jean Moulin)
  • 3 mai à 14h30 au Centre Marcel Dalens (35 Avenue Delambre)
  • 4 mai à 10h à l’UIA (2 av. Aimé Auberville)