Romances Inciertos, un autre Orlando

  • Concption, mise en scène et direction musicale Nino Laisné
  • Conception, chorégraphie, danse et chant François Chaignaud (Cie Vlovajob Pru)
  • "Romances inciertos, un autre Orlando" François Chaignaud et Nino Laisné © Nino Laisné
  • "Romances inciertos, un autre Orlando" François Chaignaud et Nino Laisné © Nino Laisné
  • "Romances inciertos, un autre Orlando" François Chaignaud et Nino Laisné © Nino Laisné
  • "Romances inciertos, un autre Orlando" François Chaignaud et Nino Laisné © Nino Laisné
  • "Romances inciertos, un autre Orlando" François Chaignaud et Nino Laisné © Nino Laisné
  • "Romances inciertos, un autre Orlando" François Chaignaud et Nino Laisné © Nino Laisné
  • "Romances inciertos, un autre Orlando" François Chaignaud et Nino Laisné © Nino Laisné
  • "Romances inciertos, un autre Orlando" François Chaignaud et Nino Laisné © Nino Laisné
  • "Romances inciertos, un autre Orlando" François Chaignaud et Nino Laisné © Nino Laisné
  • "Romances inciertos, un autre Orlando" François Chaignaud et Nino Laisné © Nino Laisné
  • « Rencontre entre flamenco, jota, cabaret travesti de la Movida post-Franco ou musique baroque… Un intense moment de rencontres, entre érudition et mémoire séculaire des corps : une itinérance chorégraphique. »

    Paris Art

Ce spectacle – que l’on pourrait aussi sous-titrer « les métamorphoses de Chaignaud » – fait écho à l’Orlando de Virginia Woolf qui narre l’histoire d’un jeune courtisan anglais ayant vécu quatre siècles. Plusieurs fois, il s’assoupit et se réveille transformé. D’un siècle à un autre, d’un lieu à un ailleurs, d’homme à femme, ce personnage incarne les modes et les genres.

François Chaignaud et ses quatre musiciens se transforment en véritables protées de l’histoire de la musique. On glisse de la jota au boléro, en passant par le flamenco, emmenés par les percussions, le bandonéon, le théorbe et la viole de gambe. Chaque style musical correspond à un personnage du folklore espagnol : la Doncella Guerrera, la Tarara et San Miguel. Dans un baroque métissé et incroyablement contemporain, le danseur nous embarque pour un voyage savoureux où musique et chorégraphie s’unissent à merveille pour questionner le genre, les identités, les mutations.

 

Vernissage d’exposition à 19h30

Les habitants @ Théâtre

 

Sous le filtre de Thomas Bartel, les lieux de spectacle se révèlent de véritables foyers pour les artistes (musiciens, chanteurs, danseurs, acteurs…) sur scène et en coulisse.

Mentions

Conception, mise en scène et direction musicale Nino Laisné
Conception, chorégraphie, danse et chant François Chaignaud
Bandonéon Jean-Baptiste Henry
Violes de gambe François Joubert-Caillet
Théorbe et guitare baroque Daniel Zapico
Percussions historiques et traditionnelles Pere Olivé
Création lumière et régie générale Anthony Merlaud
Régisseur son Charles-Alexandre Englebert
Création costumes Kevin Auger, Séverine Besson, María Ángel Buesa Pueyo, Caroline Dumoutiers, Carmen Granell, Manuel Guzmán, Tania Morillo Fernández, Helena Petit
Décor – Chef peintre Marie Maresca
Peintre Fanny Gaudreau
Retouches images Remy Moulin, Marie B. Schneider
Construction Christophe Charamond, Emanuel Coelho
Administration – production Barbara Coffy, Jeanne Lefevre, Clémentine Rougier
Diffusion Sarah De Ganck – Art Happens
Production déléguée Vlovajob Pru & Chambre 415
Vlovajob Pru est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes) et le Conseil Régional d’Auvergne- Rhône-Alpes. Vlovajob Pru reçoit l’aide de l’Institut Français pour ses projets à l’étranger. François Chaignaud est artiste associé à Bonlieu Scène nationale Annecy. Nino Laisné est membre de l’Académie de France à Madrid – Casa de Velázquez.
Coproduction Bonlieu Scène nationale Annecy et La Bâtie – Festival de Genève dans le cadre du soutien FEDER du programme INTERREG France-Suisse 2014-2020, Théâtre national de Chaillot – Paris, deSingel – Anvers, la Maison de la musique de Nanterre, L’Arsenal – Metz.
Avec le soutien de La Région Auvergne-Rhône-Alpes, la SPEDIDAM, PACT Zollverein Essen, Tandem Scène nationale Arras-Douai, l’Ayuntamiento de Anguiano – La Rioja, les Pépinières Européennes pour Jeunes Artistes et l’Ayuntamiento de Huesca – Aragon (résidence Park in Progress 12), et a bénéficié d’un accueil studio aux Teatros del canal à Madrid, au Centre National de la Danse à Pantin, à la Ménagerie de verre à Paris (Studiolab) et à El Garaje à Cadíz.
Remerciements Jonathan et Cristopher Jiménez Cabeza, Rodrigo Cuevas, Xosé Antón Ambás, Ramses Ilesies Fernandéz, Gemma López Hernáez, Diego « Gorilla », Eva Hernández Blanco, Miguel Ángel Marín, Olalla Alemán, Célia Houdart et l’équipe de Bonlieu Scène national
Photographie © Nino Laisné

  • Je réserve
  • 1h10 | Tarif A : 16//24€
  • Ven 25 Janvier20h30
    Grande salle