Histoires diaboliques

  • D’après Nicolas Gogol
  • Mise en scène Anton Kouznetsov

Distribution

  • Avec Denis Boyer, Hervé Briaux, Aurore James, et Laurent Manzoni
  • Traduction André Markowicz
  • Adaptation Anton Kouznetsov et Laurent Lejop
  • Scénographie Giulio Lichtner
  • Création lumières Gérard Gillot
  • Création son Jean-Pascal Lamand
  • Hist Diaboliques, Serguei.Ivanov La famille
  • Sur leur dernier spectacle :

    « Humour, couleur, sens, tout sonne juste. On est subjugué par la hauteur du jeu, son caractère carnavalesque, sa puissance. » 

    Le Figaro

Publiées en 1835 dans le recueil Mirgorod, les nouvelles fantastiques de Gogol déploient son sujet magistral qui fera l’objet de toute sa quête tant littéraire que philosophique : le rôle des forces du mal dans le destin des hommes. Il s’approche dans ces récits du mystère fondamental du caractère russe, en formulant sa vision d’une lutte continue entre l’ombre et la lumière, entre l’effroi et l’espoir, entre le chaos et le cosmos. Certes, chez ce peuple étrange, la plongée dans la noirceur de l’âme humaine prend très rapidement des accents comiques. Mais sous l’humour affleurent en permanence les mêmes questions : La peur est-elle le moteur de la foi et de la bonté ? N’est-ce pas ironiquement là, précisément là, que se loge le diabolique ?

C’est avec grand plaisir que nous retrouvons tout le talent d’Anton Kouznetsov et de son équipe qui avaient créé les Âmes mortes du même Gogol il y a deux ans. Qualité d’interprétation garantie.

 

Mentions

Coproduction : MC 93- Bobigny ; Théâtre de Chelles ; CDN Théâtre de l’Union du Limousin ; Scène nationale de Sénart.

La compagnie Théâtre Dom est en résidence au Théâtre de Chelles.

Visuel La Famille, Sergeï Ivanov

  • 1h40 | Tarif A : 16//24€
  • Mar 12 Février20h30
    Grande salle